Forum international sur les transitions

Mercredi 22 septembre 2021  a eu lieu la première journée du Forum international sur les transitions, au casino municipal de Biarritz.

Parmi les présentations de l’après-midi, celle de Fabrice Riem a expliqué le projet de recherche du CELT: « Penser l’ajustement des ressources naturelles et des besoins sociaux »

Séverine Le Faucheur (IPREM, CNRS-UPPA) et Fabrice Riem (CDRE, UPPA, CELT) ont ensuite animé une table ronde, à laquelle ont participé Olivier Hamant (Institut Michel-Serres, ENS Lyon), Ioan Negrutiu (Institut Michel-Serres, ENS Lyon), Alain Bernard (Professeur émérite, UPPA), Cédric Tentelier (ECOBIOP, INRAE-UPPA)

Puis a eu lieu la présentation du nouveau groupement d’intérêt scientifique (GIS) de l’Institut Michel Serres, composé de l’ENS de Lyon, l’INRAE, l’INRIA, l’UPPA.

Enfin, la convention entre E2S-UPPA et l’Institut Michel-Serres a été signée entre le Président de l’UPPA Laurent Bordes, et le directeur de l’Institut Michel-Serres, Olivier Hamant.

 

Forum international sur les transitions

du 22 au 24 septembre 2021

Le forum international sur les transitions a pour ambition de mesurer les transformations de l’UPPA à travers les thématiques qui sont au cœur de ses missions de recherche.

Ce forum sera l’occasion pour  l’Institut Michel Serres et le consortium E2S-UPPA de signer une convention en vue d’unir leurs réflexions sur les transitions et l’évaluation quantitative et qualitative des ressources.

A Biarritz, au casino municipal, le mercredi 22 septembre, aura lieu de 14h à 16h30 la session 2 intitulée « Concilier développement, environnement sécurisé et biodiversité préservée ».

La présidence sera assurée par Valérie Bolliet (ECOBIOP, INRAE-UPPA), suivie d’une conférence introductive (en anglais) animée par Albert Ruhi, Rausser College of Natural Resources, UC Berkeley

Programme de la session 2

  • | Les recherches à l’UPPA :
    – Mini-film: Le saumon face au changement climatique
    – Séverine Le Faucheur (IPREM, CNRS-UPPA) :Écotoxicologie des contaminants chimiques dans les eaux intérieures dans le contexte des changements globaux”
    – Fabrice Riem (CDRE, UPPA) : Penser l’ajustement des ressources naturelles et des besoins sociaux”
    | Table ronde animée par Fabrice Riem et Séverine Le Faucheur :
    – Ioan Negrutiu (ENS Lyon, Institut Michel-Serres)
    – Olivier Hamant (ENS Lyon, Institut Michel-Serres)
    – Alain Bernard (professeur émérite UPPA)
    – Cédric Tentelier (ECOBIOP, INRAe-UPPA)
  • 17h00-18h00 | Présentation du nouveau groupement d’intérêt scientifique de l’Institut Michel-Serres (GIS IMS) par ses membres ENS-Lyon, Inrae, Inria, UPPA ; animation Fabrice Riem (CDRE, UPPA)

Pour voir le programme complet :

https://www.univ-pau.fr/fr/agenda/forum-international-transitions.html

Parution des mélanges en l’honneur du Professeur Alain Bernard: Le droit, à quoi bon?

Plusieurs chercheurs associés au CELT ont participé à un ouvrage coordonné par Fabrice Riem, en l’honneur du Professeur Alain Bernard, sur le thème : « Le droit, à quoi bon ? ».
.
L’ouvrage comporte plusieurs textes directement liés au projet du CELT.
.
– Pierre-Etienne Bouillot, « Constitutionnaliser la sécurité alimentaire ? », p. 55.
.
– François Collart Dutilleul, « Une étape de la longue marche vers la reconnaissance d’une loi d’ajustement des ressources et des besoins », p. 125.
.
– Patrick Degeorges, « Faire la paix avec la Terre », p. 145.
.
– Laure Desprès et Thomas Vallée, « Que proposent les économistes pour gérer les ressources naturelles en fonction des besoins socio-économiques fondamentaux des populations ? », p. 157 (article déjà publié in Penser une démocratie alimentaire, dir. F. Collart Dutilleul, vol. 2, INIDA).
.
– Fabrice Riem, « A quoi bon légiférer sur les questions agricoles et alimentaires ? A propos de la Déclaration de l’ONU sur les droits des paysans », p. 407
.
.
.