Parution des mélanges en l’honneur du Professeur Alain Bernard: Le droit, à quoi bon?

Plusieurs chercheurs associés au CELT ont participé à un ouvrage coordonné par Fabrice Riem, en l’honneur du Professeur Alain Bernard, sur le thème : « Le droit, à quoi bon ? ».
.
L’ouvrage comporte plusieurs textes directement liés au projet du CELT.
.
– Pierre-Etienne Bouillot, « Constitutionnaliser la sécurité alimentaire ? », p. 55.
.
– François Collart Dutilleul, « Une étape de la longue marche vers la reconnaissance d’une loi d’ajustement des ressources et des besoins », p. 125.
.
– Patrick Degeorges, « Faire la paix avec la Terre », p. 145.
.
– Laure Desprès et Thomas Vallée, « Que proposent les économistes pour gérer les ressources naturelles en fonction des besoins socio-économiques fondamentaux des populations ? », p. 157 (article déjà publié in Penser une démocratie alimentaire, dir. F. Collart Dutilleul, vol. 2, INIDA).
.
– Fabrice Riem, « A quoi bon légiférer sur les questions agricoles et alimentaires ? A propos de la Déclaration de l’ONU sur les droits des paysans », p. 407
.
.
.

Journées techniques du Club

Les 22 et 23 juin 2021, l’association Un plus Bio organise deux journées d’études, à Lagraulet-du-Gers.

Thème de la journée du 22 juin: « Friches rebelles »: Redonnons une fonction nourricière à nos territoires!

Thème de la demi-journée du 23 juin: « Transition alimentaire »: Comment sortir du grand bain?

Fabrice Riem interviendra sur le thème suivant: « Un cadre juridique contraignant qui ne facilite pas la mise en place de systèmes alimentaires territorialisés » lors de la journée du 22 juin.

Benoît Grimonprez interviendra quant à lui sur ce thème: « Alimentation et foncier: ce que dit la loi. Eclairage juridique sur les outils de mobilisation du foncier à disposition des collectivités, et sur les voies d’expérimentations possibles pour s’émanciper de la loi ».

Programme JT du Club-22 et 23 juin 2021-Un Plus Bio.

(Un lien Teams est disponible sur le programme pour pouvoir suivre sur internet les interventions)

« Les collectivités disposent d’un nouveau levier sur les questions agricoles et alimentaires »

Lors du colloque organisé par le CELT le 2 juin dernier à Bayonne, Philippe Zavoli a fait part des évolutions récentes du droit de l’urbanisme. Celles-ci laissent entrevoir de nouveaux levers d’action pour les collectivités en ce qui concerne l’aménagement agricole et la stratégie alimentaire.

Voir son interview sur le site de l’association Un plus Bio:

https://www.unplusbio.org/a-la-une/les-collectivites-disposent-dun-nouveau-levier-sur-les-questions-agricoles-et-alimentaires/