Publication : « Penser une démocratie alimentaire », volume 2

penser une démocratie vol.2Publié en mars 2014, cet ouvrage collectif rassemble une quarantaine de contributeurs.Dans ce volume 2 de « Penser une démocratie alimentaire », les chercheurs se mettent à l’écoute de la société civile. Ils dialoguent avec des ONG, des organisations internationales, des syndicats, des think tanks, des entreprises et des citoyens.
Ce qui ressort de ce dialogue, centré sur la sécurité alimentaire dans le monde, c’est la volonté partagée de rechercher les moyens juridiques d’améliorer cette sécurité, de rendre plus effectifs les droits fondamentaux (en particulier le droit à l’alimentation) tant au Nord qu’au Sud, de garantir aux paysans des droits leur permettant de vivre et faire vivre leurs familles avec leur travail, de rendre le commerce international plus équitable et profitable aux pays en développement, de mettre le consommateur en situation de mieux choisir son alimentation afin de passer de l’état de mangeur à celui de citoyen. Ce sont là autant de conditions à réunir pour penser une « démocratie alimentaire ». Ce qui ressort de ce dialogue, c’est aussi la nécessité de concevoir un droit « out of the box », un droit qui sort du cadre étroit de la loi de l’offre et de la demande appliquée à la terre, à l’eau, aux matières premières agricoles, un droit qui ne se réduit pas à équilibrer les forces en présence dans un marché qui ne serait que concurrentiel. Il faut en effet permettre aux Etats comme aux diverses collectivités publiques, dans le cadre d’une démocratie alimentaire, de définir leur propre politique d’ajustement de leurs ressources naturelles avec le besoin fondamental de nourrir leur population.


Vous aimerez aussi...