Projet

© Daphne Odjig "The Oneness of it All", 1985. www.odjig.com

© Daphne Odjig « The Oneness of it All », 1985
www.odjig.com

Le programme LASCAUX est accueilli par la MSH Ange-Guépin, USR de l’Université de Nantes. Initié et dirigé par le professeur François Collart Dutilleul, il s’appuie sur un réseau de plus de 200 chercheurs en sciences sociales à travers le monde.

Faire face aux effets du changement climatique et transmettre les ressources naturelles aux générations futures sont deux objectifs majeurs pour les Etats et les institutions publiques. Dans le même temps, ces derniers doivent être en mesure d’assurer la sécurité alimentaire de leurs populations et le développement durable de leurs territoires.

Depuis 2009, les chercheurs du programme Lascaux ont travaillé à l’identification des blocages, principalement juridiques, et à la formulation de pistes de solutions pour atteindre l’objectif de sécurité alimentaire.

A l’issu de cette première phase de recherche, les membres du programme LASCAUX sont parvenus à une conclusion : la démocratie alimentaire ne peut être atteinte que si les personnes sont mises au cœur du système agricole et agroalimentaire. Elle ne peut être atteinte que si les Etats et les autorités locales ont le pouvoir de mettre en œuvre des politiques publiques pour ajuster l’exploitation de leurs ressources naturelles avec les besoins socio-économiques de leur population, pour faire face aux crises et pour garantir le droit de chaque personne à l’alimentation.

Dans une nouvelle phase de recherche, les chercheurs du programme LASCAUX élargissent leur champ d’étude, la sécurité alimentaire, aux défis du changement climatique et de la préservation des ressources naturelles pour les générations futures.

L’objectif de cette nouvelle phase de recherche est donc de penser une « loi d’ajustement des ressources naturelles et des besoins socio-économiques » en réponse à ces défis internationaux et intergénérationnels.